Good Timers

Trouver un Young Timer ou un Old Timer c'est facile avec Good Timers

la Corvette C1

En comparant les générations de la Corvette, on remarque que la première version, la C1, est différente du reste de la gamme. Son apparence est presque à l’opposé des angles et de l’aspect agressif des générations qui l’ont suivi mais comment est-elle arrivée sur nos routes ?

Concept EX-122

L’idée de la Corvette, une décapotable biplace, est apparue après la guerre quand General Motors a vu les GI’s rentrant d’Europe avec de belles autos sportives comme la Jaguar XK120. Afin de se montrer égal aux marques outre-Atlantiques, Chevrolet décida en 1953 de créer une voiture unique portant les mêmes caractéristiques que les roadsters anglais.

Le modèle dévoilé au General Motors Motorama de New York cette même année fut le prototype EX-122 aussi nommé « Projet Opel ». Tout comme les voitures qu’elle essaie d’imiter, la Corvette EX-122 a un toit ouvrant et une philosophie de légèreté. En effet, sa carrosserie faite à la main en fibre de verre est créée afin de réduire au maximum le poids total du véhicule. 

Sous le capot du prototype se cache un moteur six cylindres en ligne de 3,8 litres capable de générer 150 chevaux. Ceci est peut-être loin des Corvettes que nous connaissons aujourd’hui avec des V8 poussant la limite des 500 chevaux mais pour un prototype, la EXP-122 a tout de même séduit les passionnés d’automobile.

1953 Chevrolet Corvette C1

1953 Corvette C1

Ce n’est que six mois plus tard, le 30 Juin 1953, que Chevrolet révéla la première version de la Corvette: la C1. A première vue, il est presque impossible de distinguer cette première version du prototype de la Corvette exposé six mois auparavant. L’avant est aussi passif, l’arrière porte toujours les mêmes ailerons longeants le coffre et le profil est tout aussi identifiable.

Durant cette première année de production, seulement 300 exemplaires ont été produits. La Corvette 1953 est ainsi la version la plus rare de tous les modèles portant le sigle. Toutes les voitures ont la même finition, en blanc avec un intérieur en cuir rouge. Son prix est de $3 498 avec la possibilité de rajouter certains accessoires de luxe tels qu’une radio à $145.

1954 Corvette C1

Pour la première fois de son existence, la Corvette fut produite pendant les 12 mois d’une année en 1954. Pour cela, GM construisit une nouvelle usine, fin 1953, capable de produire presque 10 000 exemplaires par an. Cependant, à cause de plusieurs facteurs dont notamment un prix trop élevé par rapport aux modèles rivaux du marché, seulement 3 640 unités sont sorties de l’usine cette année là.

En plus de son coût, la Corvette avait un autre handicap lors de ses premières années de production. Son apparence lui donnait un air de sportive destinée au circuit mais avec un moteur six cylindres et une boite automatique à deux vitesses, elle avait plutôt les caractéristiques d’une voiture tranquille comme les Cadillac. 

Afin d’essayer de susciter  de l’intérêt pour sa récente création, GM donna plus d’options en termes de couleurs à la Corvette. En effet, c’est à partir de 1954 que les acheteurs purent choisir entre trois couleurs : Polo White, Pennant Blue, Sportsman Red et Black. 

1955 Corvette C1

Grâce à plusieurs nouveautés, c’est à partir de 1955 que la Corvette commença vraiment à devenir compétitive. La plus intéressante de toutes les modifications pour 1955 fut le nouveau moteur. La Corvette avait enfin un moteur V8 qui présentait une longue liste d’avantages dont notamment une énorme hausse de puissance jusqu’à 195 chevaux mais aussi un plus faible poids. 

Appelé le small-block Chevrolet, le nouveau moteur de 4,3 litres était compact est très efficace. Mais ce n’était pas la seule innovation que portait la Corvette C1 de 1955. Afin de rendre la voiture plus appréciée par les passionnés de la conduite sur circuit, GM offrit le choix d’une transmission manuelle à trois rapports en fin d’année. A cela s’ajoutait  le nouveau moteur Vena ainsi qu’un nouveau système électrique à 12 volts capable d’entrainer les essuie-glaces.

1956 Corvette C1

Le style des premières C1 changea pour l’année 1956 avec des phares plus petits, une posture plus agressive et l’addition du flanc creusé ovale derrière les roues avant qui est maintenant caractéristique des C1. Ce “relooking” effectué par Bob Cadaret fut l’une des meilleures initiatives de GM car la Corvette passa d’un statut de modèle détestée par les concessionnaires à celui d’une icône de l’histoire automobile. 

Avec le nouveau style, GM rectifia la majorité des problèmes qui faisaient de la première version de la Corvette un échec. Le toit ouvrant était maintenant actionné par un système électrique, de même que les vitres. Il était possible d’acheter un toit rigide  afin d’utiliser la voiture pendant les périodes moins estivales. La boite manuelle devint l’option de base. 

L’apport esthétique le plus marquant de la Corvette de 1956, ce sont les flancs creusés. L’aspect bicolore utilisé auparavant sur la Cadillac Motorama LaSalle II de 1955 était très apprécié et ce détail contribua au fait que cette version de la Corvette soit nommée une des voitures les plus belles de l’histoire. 

1957 Corvette C1

Lors de l’édition 1956 des 12 Heures de Sebring, une course d’endurance en Floride, GM engagea une Corvette dotée d’un nouveau système d’injection de carburant au lieu des carburateurs utilisés sur la version de route. Pour 1957, cette technologie fut installée sur certaines des voitures sortant de l’usine Corvette comme option.

Non seulement cette modification corrigea le problème d’un manque de carburant lorsque la voiture tournait, elle augmenta aussi la puissance du moteur. Le small-bock pouvait ainsi produire 283 chevaux. C’est pour cette raison que, malgré un prix contestable de $484 (ajoutant 15% au prix de la voiture), plus de 1000 personnes, sur les 6339 ayant commandé une Corvette en 1957, ont choisi l’option.

Au cours de 1957, la Corvette deviendra de plus en plus sportive. En Avril, la transmission à 3 rapports fut remplacée par une boite manuelle à 4 vitesses. De plus, une option ‘course’ ajoutant un nouveau filtre à air et des suspensions plus résistantes pouvait aussi être choisie pour un supplément de $726.

1958 Corvette C1

Pour 1958, le style de la Corvette évoluera de nouveau. Les deux phares avant de la version précédente sont remplacées par un design à quatre phares. En plus des phares re-stylisés, le capot et le coffre bénéficieront de nouveaux détails en chrome.

Un ajout important en 1958 fut la ceinture. En effet, les Corvettes de cette année sont les premières à avoir des ceintures installés dès le modèle de base.

A l’intérieur, il y eut quelques détails modifiés comme un tachymètre montant jusqu’à 8000 tours/minutes au lieu des 6000 tours/minutes des années précédentes. Cependant, le moteur V8 resta inchangé entre 1957 et 1958 ce qui pourrait sembler étrange. 

1959 Corvette C1

Alors que l’année 1958 vit GM ajouter  des fausses persiennes et des détails en chrome à la Corvette, tout cela sera retiré pour l’année 1959. La simplicité des modèles à partir de cette année remporte davantage de succès aujourd’hui avec des prix légèrement plus élevés sur le marché des véhicules de collection. Il est vrai que d’un point de vue esthétique, l’arrière de la Corvette C1 est plus attirant. 

Une nouvelle fois, l’intérieur de la voiture fut révisé. Du côté passager, GM installa une barre afin d’aider l’occupant à se maintenir en place lorsque les 290 chevaux étaient lâchés. Le passager des modèles post-1959 bénéficiait aussi d’un espace de rangement. Les instruments du tableau de bord ont de même été révisés pour le modèle de cette année.

1960 Corvette C1

La Corvette de 1960 est la dernière à posséder des détails de style plus hardis tels que des dents de calandre épais en forme de courgettes à l’avant et les feux arrières intégrés dans la carrosserie. Spécialement pour cette année, GM introduit de nouvelles couleurs dont le “Cascade Green”, la couleur la plus rare sur une Corvette car elle n’a concerné que l’année 1960.

Une façon de reconnaître un modèle de 1960 est que les jantes de cette année-là étaient peintes avec un trait de la même couleur que la carrosserie. Au contraire, une voiture de 1959 par exemple aurait ce trait mais en noir. Enfin, 1960 fut  la première année où plus de 10 000 Corvettes fument vendues.

1961 Corvette C1

Après trois ans sans modification de style de la Corvette, 1961 marqua une nouvelle évolution dans son apparence. Les designers se sont concentrés surtout sur l’arrière pour réaliser une modification en remplaçant le chrome et la forme classique par un style plus simple. Le coffre est désormais beaucoup plus plat et les feux arrières se trouvent ainsi à l’extrémité de la carrosserie.

A l’époque, les ingénieurs de la Corvette disent que ce dernier “relooking” de la C1 lui donne un air plus propre et moderne que son prédécesseur. Aujourd’hui, nous savons que ces modifications étaient un avant-goût de la génération C2 de la Corvette qui viendra seulement deux ans après.

1962 Corvette C1

Avec la perspective de la seconde génération de la Corvette, GM laissa la C1 plus ou moins inchangée. La seule différence entre un modèle de 1962 et un de 1961 est l’absence de chrome entourant le flanc creux se trouvant derrière les roues avant. Ainsi, il est impossible de trouver une Corvette de 1962 avec l’option de peinture bicolore. 

Avec la dernière année de la C1, GM réussi à battre son record de ventes de Corvettes. En effet, durant les 12 mois de 1962, plus de 14 500 exemplaires quittèrent l’usine.

Combien vaut une Corvette de collection ? Découvrez la cote de la Corvette C1

Consultez les annonces de Corvette C1