Good Timers

Voitures anciennes, véhicule de collection et automobiles classiques

Dodge : Une marque à la double personnalité

Avec une longue liste de modèles mythiques portant son nom, Dodge est une des marques américaines les plus renommées du nouveau monde. Sa réputation ne vient pas seulement de ses anciens modèles bien connus mais aussi de la conception de quelques-unes des voitures les plus vendues du marché. Ce qui fait que Dodge est aussi particulier c’est une sorte de double personnalité observable dans sa gamme produite au fil des années. La marque a constamment construit, aussi bien des modèles pour le grand publique que des modèles devenus mythiques pour leurs performances.

Les origines de Dodge

Les frères Dodge

Fondée en 1900 par Horace et John Dodge, deux frères du Michigan, la Dodge Brothers Company s’est installée à Detroit, le centre américain de l’automobile, ce qui les a amené à se consacrer entièrement à la voiture. Les premières activités de la nouvelle entreprise furent la production de pièces automobile comme des éléments de moteur ou de châssis pour Ford et Oldsmobile. En effet, Dodge était le principal constructeur du châssis de la Ford Model A, à l’issue d’un accord qui donna aux frères Dodge 10% de l’organisation Ford.

Avec les bénéfices obtenus grâce à cette première collaboration fructueuse, John et Horace ont décidé d’évoluer vers une plus grande usine. Après quelques expansions du même ordre, l’usine utilisée jusqu’en 1979 fut construite en 1910 permettant ainsi la production d’une plus grande quantité de pièces. 

La première voiture Dodge

Trois ans seulement après le dernier déménagement de la marque, Dodge se lança dans la conception de sa première voiture. Ayant aidé Ford à satisfaire à la demande pour son Model A, Dodge voulait construire la rivale parfaite de la Model T qui, comme nous le savons tous, a fait fureur durant les années 1910 et 1920. Le résultat de ce projet fut la Dodge Model 30/35 Touring Car, le premier modèle construit par la société sous son nouveau nom, la Dodge Brothers Motor Company.

La première voiture Dodge

Commercialisée en 1914, la Model 30/35 a introduit de nombreuses évolutions technologiques dans le domaine de la construction automobile qui sont aujourd’hui considérées comme les bases essentielles d’une voiture. Elle possédait un châssis en acier intégré à la construction de la carrosserie, un système électrique de12 volts au lieu de 6 comme c’était le cas pour la plupart des voitures de l’époque, cela représentant, en effet, un niveau de luxe supérieur à celui de la Model T. 

Son moteur quatre cylindres développait 35 chevaux, soit 15 de plus que la Ford, et il était relié à une transmission à pignon baladeur. Ainsi, les changements de rapports étaient plus faciles sur la Dodge que sur la Ford. Cette fabrication fut en partie possible grâce au versement annuel d’environ 1 million de $ par Henry Ford, les frères Dodge étant actionnaires pour 10% de l’entreprise Ford.

En 1916, Henry Ford mit fin à ces versements afin de pouvoir financer la construction d’une nouvelle usine. Cependant, la perte de ces apports financiers incita les frères Dodge à porter plainte contre Ford qui dû racheter les actions Dodge pour 25 millions de $. 

La mort des frères Dodge et la marque sous le contrôle de Chrysler

Quatre ans seulement après avoir reçu cette petite fortune de la part de Henry Ford, Dodge figurait déjà en deuxième place dans la liste des constructeurs automobiles américains. En effet, seule Ford produisait plus de véhicules que Dodge en 1920.

Malheureusement, l’année restera marquée par une grande tragédie pour la marque. En Janvier, John Dodge est mort d’une pneumonie et en fin d’année, son frère Horace, est décédé à cause d’une cirrhose. Certains pensent qu’après la mort de son frère, Horace est tombé dans l’alcoolisme qui a provoqué sa maladie du foie.

Suite à la perte des deux fondateurs, l’entreprise fut placée sous la responsabilité de Frederick Haynes, un des plus vieux employés de la société. Sous sa direction, Dodge a perdu sa position en tête du marché automobile américain se plaçant seulement en septième position vers la fin des années 1920. Cela en grande partie à cause du développement moins attractif de la Model 30, plus tard nommée la “Séries 116”. 

Continuant à perdre en popularité aux yeux du public américain, Dodge fut revendue à Chrysler en 1928. Durant la fin de la première moitié du 20ème siècle, la marque s’est consacrée à la construction de véhicules de transport avec un design propre à Chrysler.

Dodge durant les guerres

Comme la plupart des marques automobiles américaines durant la Première Guerre mondiale, Dodge consacra ses usines à la production de véhicules militaires. Dans le cas de Dodge, la marque put utiliser un design de sa propre conception ayant acquis de l’expérience dans le domaine des camions. La bonne résistance des machines Dodge en utilisation militaire a contribué à l’adoption de la Model 30 par un grand nombre d’officiers. 

La voiture fut même utilisée lors de la première expédition militaire motorisée durant la guerre sur la frontière américano-mexicaine. Cette attaque menée par dix soldats transportés par un trio de voitures Dodge à San Miguelito entraina la mort de Julio Cardenas dont le corps fut exhibé sur le capot d’une des trois Model 30. 

Au total, plus de 12 800 véhicules Dodge ont été utilisés durant la Première Guerre mondiale. Ils furent utilisés en tant qu’ambulances, véhicules de support et de transport. Ainsi, Dodge resta le premier fournisseur de véhicules militaires des Etats-Unis jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. 

Voiture militaire du constructeur américain Dodge
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sous la direction de Chrysler, Dodge perdit son rôle prédominant dans la production militaire mais les soldats continuèrent de parler de la prouesse des modèles Dodge en conditions de guerre. De la WC54, une ambulance très robuste, aux gros camions à six roues motrices, Dodge conserva toujours une excellente réputation auprès des militaires. 

Dodge après guerre

Dès la sortie de la guerre, Dodge, comme toute l’industrie automobile américaine, a connu une explosion des ventes dû au manque de voitures neuves pendant les cinq années précédant 1945. Les premiers modèles vendus après la guerre furent des versions retravaillées des voitures vendues auparavant. Souvent avec des moteurs à six cylindres en ligne, ces modèles étaient faciles à construire et ont permis à Dodge de se replacer dans un contexte de commercialisation.

Dodge ancienne

La première voiture vraiment nouvelle d’après guerre fut la Dodge Coronet de 1949. Avec un design légèrement mis à jour, comparé aux modèles d’avant guerre, elle représentait le futur de la marque Dodge et affirmait son désir de rattraper ses rivaux. Un an plus tard, l’introduction de son premier moteur V8 relança l’intérêt pour la gamme Dodge. 

En 1954, plus de 250 millions de $ furent investit par l’entreprise Chrysler afin de rattraper le retard sur Ford et General Motors qui avaient bénéficié d’une nouvelle orientation esthétique après guerre. Une gamme totalement nouvelle et un design partagé par les différentes marques du groupe Chrysler ont contribué à une nouvelle explosion des ventes Dodge à la fin des années 1950. 

L’ère des muscle cars Dodge

Dodge Charger

Etant associé à Chrysler, constructeur du moteur V8 le plus célèbre au monde, le “Hemi”, Dodge était dans la meilleure position pour concevoir un des premiers muscle cars. La première voiture de la marque à adopté le modèle du muscle car fut la deuxième génération de la Dart sortie en 1962. Avec une carrosserie longue, un moteur V8 de plus de 400 chevaux pour un prix raisonnable, nous pouvons considérer que ce modèle a été le point de départ d’une belle renommée pour Dodge.

En 1966, elle fut suivie par la Dodge “Charger”. Ces deux modèles étaient construits sur la plateforme B-body de Chrysler tout comme la plupart des muscle cars issus de Plymouth. En 1970, la plateforme plus longue nommée E-body fut utilisée pour la construction de la “Challenger”, une voiture construite dans le but de dominer le secteur de la pony car. 

La concentration de Dodge sur les muscle cars permit à la marque de concourir en NASCAR, le passe-temps favori aux Etats-Unis. Ainsi, des modèles, devenus mythiques, furent conçus dans le but de surpasser leurs rivaux. 

La Dodge Charger Daytona est une des voitures de course les plus célèbres de l’histoire. Elle a inauguré toute une période nommée l’ère des Winged Warriors. Entre 1969 et le milieu des années 1970, les marques construisaient des modèles optimisés pour l’aérodynamique. C’est ourquoi, nous voyons des voitures avec de longs cônes à l’avant et de grands ailerons arrière sur les Super Speedway comme la “Daytona”. Utilisée pendant deux ans, la Daytona fut remplacée par la Plymouth “Superbird”, rendue célèbre par son pilote Richard Petty.

Les effets de la chute des ventes automobiles sur Dodge

Dès le début des années 1970, de nombreuses causes ont entrainé la hausse du prix de l’essence et une restriction de certaines libertés pour le design automobile. Ainsi, la tendance automobile de l’époque a été une réduction de la taille des moteurs et une perte d’élégance des carrosseries.

Dodge Challenger

S’étant spécialisé dans les moteurs à grande capacité, Dodge a souffert énormément de ces nouvelles tendances. Spontanément, la marque dû s’adapter pour attirer une nouvelle clientèle. La décision fut alors prise de construire des voitures visant un public plus familial. De grandes berlines et, plus tard dans les années 1990, des véhicules utilitaires, occupaient alors la plus grande partie de la gamme Dodge. 

C’est seulement dans les 15 dernières années que nous avons vu réapparaitre des noms associés à la puissance comme “Challenger” et “Charger”, cette nouvelle période débutant avec la commercialisation de la Viper en 1991. 

Annonces de Dodge de collection à vendre

Dodge est une marque américaine d’automobiles. Les véhicules Dodge ont historiquement inclus des voitures de performance, et pendant une grande partie de son existence, Dodge a été la marque de milieu de gamme de Chrysler, au-dessus de Plymouth. Fondée sous le nom d’atelier d’usinage Dodge Brothers Company par les frères Horace Elgin Dodge et John Francis Dodge au début des années 1900, Dodge était à l’origine un fournisseur de pièces et d’assemblages pour les constructeurs automobiles basés à Détroit comme Ford. Elle a commencé à construire des automobiles complètes sous la marque “Dodge Brothers” en 1914, avant la fondation de Chrysler Corporation.

Dodge  1971
68000 €

Dodge 1971

CHRYSLER 727 TORQUEFLIGHT 3 SPEED ⬄ 0 km