Good Timers

Voitures anciennes, véhicule de collection et automobiles classiques

Dix des voitures américaines les plus mythiques des années soixante

Avec la montée en popularité des muscle cars et le désir du nouveau continent de se montrer rival des européens, les années 1960 peuvent être considérées comme l’âge d’or de l’industrie automobile américaine. En effet, la période de dépression post-guerre ne fut que très courte au début des années 1950 et l’économie du pays était, durant les Swinging Sixties, en pleine expansion. Le résultat fut une énorme diversité automobile. Voici une présentation non exhaustive de dix voitures américaines les plus mythiques des années 60 :

Ford Mustang

Shelby Mustang GT350

Le terme Pony Car désigne les petites coupé sportives à bas prix et est apparu au cours des années 1960. La Ford Mustang, sortie en 1964, est une des Pony Car les plus célèbres avec une histoire riche de plus de 50 ans et 10 millions d’exemplaires. 

Le modèle le plus impressionnant, dont le nom évoque à la fois un avion de guerre et une voiture, est la Shelby Mustang GT500. Cette version mise en vente en 1967 de la première génération de la Stang fut équipée du moteur le plus puissant qu’on ait jamais vu sous le capot d’une Mustang à l’époque. 450 chevaux viennent d’un V8 de 7 litres pouvant pousser la voiture à 220 km/h.

Bien que le modèle dont tout le monde rêve est une version capable de défier certaines voitures de sport d’aujourd’hui, la philosophie de la Mustang d’origine est de donner accès à la puissance au grand public. La version bas de gamme avait un six cylindré sous le capot avec un chiffre plus modeste de 120 chevaux.

Chevrolet Camaro

Camaro SS

Le grand rival de la Ford Mustang est la Chevrolet Camaro. Dès sa sortie, les deux modèles se sont affrontés pour le titre de la Pony Car préférée du peuple. Dans sa première version ? dévoilée en 1966, la Camaro était disponible avec une large variété de moteurs allant du petit six cylindré jusqu’aux 350 chevaux issus d’un V8 de 6,5 litres. 

Malgré ce large choix de puissances, imitant la gamme de la Mustang, et un design de carrosserie digne d’être exposé aux rassemblements mondiaux, l’attrait pour l’ovale bleue a toujours aidé la Mustang à devancer la Camaro au niveau des ventes. Ainsi, il y eu une plus grande production de la Ford Mustang que de la Chevrolet Camaro. 

Aujourd’hui, les exemplaires de la Camaro de la fin des années 1960 atteignent en général des prix plus élevés que les Mustang de la même période. 

Chevrolet Corvair

Chevrolet Corvair

La Chevrolet Corvair est une voiture originale et unique dans l’histoire automobile américaine. Alors que la plupart des créations issues du nouveau monde sont construites sous le format moteur à l’avant et motricité des roues arrière, la Corvair est un cousine éloignée de la Porsche. Il est inutile de regarder sous le capot, à part si vous cherchez vos valises, car le moteur de ce prédécesseur de la Camaro se trouve à l’arrière.

Disponible sous plusieurs formes de carrosserie comprenant la berline, la coupé et la roadster, la Corvair aurait dû plaire à une grande partie de la population américaine. Cependant, son châssis atypique et le fait qu’elle ne possède pas de moteur à huit cylindres ont impacté sa popularité. Entre 1960 et 1969, seulement 1,2 million d’exemplaires ont été créés alors que la Mustang a atteint ce même chiffre en seulement trois ans de production.

Pontiac GTO

La même année que la Mustang est sortie la Pontiac GTO. Elle fut, au début de sa vie, une option disponible sur la Pontiac LeMans. Pour $295, la LeMans GTO avait un V8 développant 325 chevaux, des suspensions durcies, des entrées d’air plus agressives dans le capot ainsi que d’autres modifications.

Il fallut attendre 1966 avant de voir la Pontiac GTO devenir son propre modèle. Ce changement au sein de la gamme Pontiac est arrivé au même moment qu’une révision du design des modèles GM utilisant la plateforme « A ». Ce nouveau style appelé « Coke bottle styling » donnait une forme plus arrondie à la portière et la queue de la voiture. De profil, on peut dire que les modèles General Motors de cette époque avaient un air de bouteille de Coca.

En 1968, la GTO adopta un style Fastback pour sa seconde génération, une version de la voiture qui devint iconique dans sa version nommée « The Judge ». 

Dodge Charger

Bien que la majorité des modèles entrant dans la classe des Muscle Car étaient construits sur de petits châssis, le terme désigne tout simplement une voiture au moteur puissant et avec une performance impressionnante. Si l’on se base sur cette définition, la Dodge Charger fait incontestablement partie de cette classification malgré sa taille peu compacte. 

Dodge Charger 1969

Alors que la Charger fut dévoilée en 1966, il a fallu du temps avant de voir ses ventes augmenter de façon satisfaisante. A cause de sa forme bien plus large et moins aérodynamique que ses compétiteurs, elle ne pouvait pas compter sur le succès des NASCAR pour en faire sa publicité. La création de la Dodge Charger Daytona en 1969 avec sa forme dite d’aero-car a permis à Dodge de retrouver du succès parmi les ovales du sport automobile américain. 

Ayant été le premier modèle NASCAR à dépasser la barrière des 300 km/h, la Charger est vite devenue une des Muscle Car favorites des américains. 

Ford Falcon

Ford Falcon

Le nom Ford Falcon est souvent associé au modèle australien portant ce titre. Cependant, au cours des années 1960, ce fut un modèle vendu aux Etats-Unis. Au cours de ses dix ans de production, trois générations de la Falcon ont été fabriquées afin de faire face aux autres modèles compacts comme la Dodge Dart et la Plymouth Valiant.

Sous plusieurs aspects, la Ford Falcon représentait la version américaine des berlines européennes tout comme la Ford Anglia, la BMW New Class ou bien la Mercedes W110. Étant un modèle issu du continent américain, la Falcon était différente de ses cousins européens notamment sur un aspect en particulier, son moteur. Évidemment, elle était proposée avec des V8 développant plus de 160 chevaux.

Cadillac De Ville

Cadillac DeVille

Faisant premièrement partie de la gamme de la Cadillac Sixty Two, ou Série 62, la De Ville est devenue un modèle autonome en 1959 sous le titre de la Série 6300. Ce modèle avec une longue carrosserie de plus de 5,7m portant de grosses ailes arrière est devenu une icône de la culture américaine. 

Au sein de la gamme De Ville se trouvaient la Coupe De Ville, une coupé deux portes sans montant central, et la Sedan De Ville, une berline quatre portes toujours sans montant central. 

Par son élégance et l’extravagance de son design, la Cadillac De Ville est devenue un modèle mythique aux Etats-Unis. C’est une voiture qui incarne le luxe pour les américains tout en atteignant un prix raisonnable. En effet, la Série 62 sur laquelle est basée la De Ville passa ensuite en modèle bas de gamme. 

Chevrolet Corvette

Corvette C2

Les années 1960 furent surtout une décennie de développement de modèles sportifs aux Etats-Unis. En effet, la deuxième génération de la Chevrolet Corvette est sortie en 1963 portant pour la première fois le logo Stingray, du nom du poisson ayant inspiré la forme pointue et agressive de la Corvette C2.

Sous le capot se trouve une énorme variété de moteurs V8 Big-Block et Small-Block. Le plus petit moteur de 5,4 litres offrant 250 chevaux et fut vendu tout au long de la vie de la C2, soit entre 1963 et 1967. La Corvette la plus puissante de cette génération bénéficie de presque deux fois la puissance du Small-Block avec 435 chevaux provenant d’une motorisation de 7 litres de cylindrée. Cette version fut seulement vendue à la fin de la C2 en 1966 et 1967. 

Afin d’affirmer la position de General Motors en sport automobile, l’ingénieur Zora Arkus-Duntov a décidé de créer une version pour circuit de la Corvette en 1963. Le résultat fut une série de modèles nommés Grand Sport, des voitures légères construites pour la compétition GT. Malheureusement, suite à la production de seulement cinq exemplaires, General Motors prit connaissance du projet et en ordonna la fin. 

Shelby Cobra

Construite par Carroll Shelby en 1966, la Shelby Cobra est le mélange parfait de l’industrie automobile anglaise et américaine. Lorsque l’ex-pilote de course américain contacta la marque anglaise AC à propos de la modification d’une Ace pouvant être alimentée par un V8, les anglais ont vite répondu en acceptant ce projet. Le petit roadster britannique venait récemment d’être supprimé de la gamme, mais la perspective d’une version plus puissante pouvant attirer une clientèle américaine intéressa AC.

Shelby Cobra

Ford fut la marque fournissant le moteur, un nouveau V8 small-block de 3,6 litres. Entre 1962 et 1966, l’idée de la Shelby Cobra se développa avant de donner une version à 485 chevaux nommée la Cobra 427. Ce chiffre fait référence à la taille du moteur en pouces carrés, soit 7 litres. 

Ford GT40

For GT40

Les Etats-Unis ayant prouvé qu’ils pouvaient défier les marques européennes sur circuit, la Ford GT40 est peut-être la voiture la plus mythique de l’histoire automobile américaine. L’histoire de cette magnifique voiture est présentée dans le film récent Ford VS Ferrari, mettant en scène la rivalité entre Ford et Ferrari aux 24 Heures du Mans durant les années 1960.

Tout en traversant la production de cinq versions de voitures de course, l’ovale bleue a aussi conçu des modèles dédiés à la route. Ces voitures sont aujourd’hui extrêmement rares et atteignent des prix ahurissants aux enchères.