Good Timers

Trouver un Young Timer ou un Old Timer c'est facile avec Good Timers

Aston Martin DB5 et DB6 : Un point de changement pour la marque

Parmi toutes les voitures portant l’emblème ailé d’Aston Martin, les deux modèles les plus iconiques et reconnaissables, même par les non-initiés, sont la DB5 et la DB6. La forme élégante inspirée par la DB4 est légendaire pour les passionnés d’automobiles notamment grâce à plusieurs apparitions de la DB5 dans une longue liste de films de la saga James Bond. Cependant, ce sont deux voitures qui valent beaucoup plus qu’une simple réputation cinématographique.

L’Aston Martin DB5 : La première vraie GT d’Aston Martin

Avant la sortie de l’Aston Martin DB5 en 1963, la marque était principalement connue pour ses réalisations  sportives. La DB4 venant avant elle fut la base de nombreuses voitures de course portant le symbole de la marque et des modèles comme la DBR1 et la DBR3 étaient des concurrents redoutables dans le domaine de l’endurance. 

Avec la mise en vente de la DB5, la marque changea totalement d’orientation. Les succès furent plus rares pendant les courses internationales comme les 24 Heures du Mans et les 12 Heures de Sebring. L’Aston Martin DB5 marqua le début d’une ère de modèles de grand tourisme et de confort pour la marque britannique. 

Sous la belle carrosserie conçue par Carrozzeria Touring Superleggera se trouve un châssis élaboré à partir de la DB4 qui précède. Cependant, les modifications réalisées n’avaient pas l’ambition de rendre le nouveau modèle plus rapide mais au contraire de le rendre plus souple et confortable sur de longs trajets. La plus grosse différence entre les deux modèles est un moteur beaucoup plus léger en aluminium sous le capot de la DB5. Ce moteur de 6 cylindres en ligne d’une capacité de 4 litres est suffisant pour développer 282 chevaux. 

Une année après la première mise en vente de la DB5, Aston Martin leva le voile sur une version plus performante, la DB5 Vantage. Celle-ci garde les caractéristiques relativement sages de la DB5 mais développe environ 40 chevaux de plus que la version de base avec 325 chevaux générés par un moteur modifié. D’autres versions rares de la DB5 issues de l’usine Aston Martin existent sous la forme d’un cabriolet et d’un Shooting Brake. Avec seulement 12 exemplaires transformés en Shooting Brake pour David Brown, cette variante du modèle est de loin la plus rare.

L’Aston Martin DB6 : Une évolution de la DB5

En 1965, Aston Martin prit la décision de continuer le développement de cette nouvelle orientation pour la marque en remplaçant la DB5 par la DB6. Bien qu’elle soit peut-être moins suivie par les passionnés automobiles, cette voiture est un modèle important dans l’histoire de la marque. En effet, c’est en construisant la DB6 qu’Aston Martin perfectionna sa gamme de voitures plus luxueuses et souples.

Même pour un œil moins entraîné, il est très facile de confondre la DB6 avec son prédécesseur, la DB5. Cependant, d’un point de vue esthétique, il y a quelques points clés qui permettent de différencier les deux voitures. Tout d’abord, les styles avant de chaque voiture sont fidèles au style de leur époque. Sur la DB5, comme beaucoup de modèles sortis au début des années 1960, les éléments caractéristiques de la face avant comme la calandre et les phares sont très prononcés. Pourtant ces éléments sont plus petits et moins voyants sur la DB6 qui suit une philosophie esthétique plus proche de celle des années 1970. De plus, l’arrière des modèles est différent sur la DB5 et la DB6. Les ailes allongées sur la DB5 sont supprimées sur la DB6 pour obtenir un aspect plus propre et plus fini.

 Sous la carrosserie retravaillée de la DB6 se trouve un moteur presque identique à celui de son prédécesseur. C’est toujours un six cylindres de 4 litres qui alimente l’Aston Martin de grand tourisme avec toujours environ 280 chevaux envoyés sur les roues arrières. 

Les améliorations apportées à la DB6 comparé à la DB5 sont notamment un habitacle plus spacieux fournissant plus de place pour les bagages. De plus, des améliorations de l’aérodynamique et de la suspension ont permit d’obtenir une meilleure stabilité à hautes vitesses, quelque chose de très appréciable  sur une voiture pouvant dépasser les 240km/h. 

Goldfinger : La légende culturelle de l’Aston Martin DB5 et DB6

Comme expliqué en début d’article, l’Aston Martin DB5 est une des voitures les plus remarquables grâce à son apparition dans le rôle du véhicule principal de l’agent 007 dans Goldfinger. Ce film, faisant partie de la saga des livres sur James Bond, met en scène le héros, joué par l’acteur Sean Connery, qui cherche à déjouer les plans d’une attaque contre Fort Knox. 

A l’aide de sa voiture, une Aston Martin DB5 conçue par Q, le spécialiste en gadgets de la MI6, James Bond peut prendre l’avantage contre ses ennemis. En effet, cette voiture n’est pas qu’une simple auto. Elle est dotée d’une longue liste de modifications surprenantes. 

Cachés à l’intérieur du pare-chocs avant se trouvent des fusils automatiques. Bond peut se protéger des coups de feu tirés par ses poursuivants grâce à une plaque métallique qui peut se lever devant la vitre arrière. De l’huile peut être larguée par les pots d’échappement faisant déraper les véhicules derrière lui. Les sièges sont équipés d’un système d’éjection rapide, ainsi, un simple bouton peut faire voler le siège voulu par le toit. 

En 1964, l’idée d’une voiture capable de faire autant de choses exceptionnelles fascina le public. Des jouets copiant les divers gadgets de la DB5 de Goldfinger faisaient fureur et la voiture de base est ainsi devenue la voiture de rêve d’une grande quantité d’enfants de l’époque. Le succès de cette première « voiture gadget » poussa les réalisateurs de la saga à continuer de créer ce type de véhicules originaux. C’est ainsi que nous avons vu des modèles fantastiques comme la Lotus Esprit pouvant se transformer en sous-marin, la Little Nellie, un hélicoptère voyageant à une vitesse inédite et une pléthore de modèles britanniques ressemblant plus à des avions de chasse dans “Die Another Day”. 

Annonces d’Aston Martin anciennes